IRAN, de Shiraz à Téhéran, 11 jours (2017)

LES JOYAUX DE L’ IRAN

 

En petit groupe (min. 10, max. 15 personnes)

11 jours

Vols de jour confortables : aller sur Shiraz, retour de Téhéran !

 

Départ : 17 MAI 2017

1er jour : BRUXELLES - ISTANBUL - SHIRAZ

Rendez-vous à Zaventem dans l’après-midi.  Départ par vol de ligne régulière Turkish Airlines à destination d’Istanbul et correspondance pour SHIRAZ. Arrivée un peu après minuit et transfert à l’hôtel Pars**** à Shiraz.

2e jour : SHIRAZ

Découverte de la ville des poètes avec ses cyprès. Visite de la mosquée Nasir Al-Molk datant du 19e siècle. Les murs de la cour intérieure sont recouverts de faïences caractéristiques de l’époque avec des motifs de fleurs à forte dominante rose. L’école coranique madresseh-ye Khan fut fondée en 1615 par le gouverneur safavide de Shiraz. L’iwan sud est joliment décoré avec un revêtement d’émail où s’épanouissent des guirlandes florales, des arbres stylisés et des oiseaux.

Visite entre autres de Naranjestan ou l’orangerie. Ce jardin clos tire son nom des nombreux orangers qui poussent très bien ici, à cause du climat subtropical. Ce jardin dispose d’un petit palais qui a été construit au 19e siècle par Muhammad Riza et Quavan Ibrahim al-Mulk, un précédent maire et agent fiscal de Shiraz. Le palais a été utilisé comme espace public à des fins administratives, pour les réunions publiques et les rassemblements. Dans les années ‘60 et ’70, il faisait partie de l’ancien Institut d’Asie et est, aujourd’hui encore, une partie de l’Université de Shiraz. Nous visitons aussi le mausolée de Shah Cheragh (Roi de la lumière), qui normalement, ne se visite que de l’extérieur pour les non-musulmans.

Flânerie au bazar du Régent (Bazar-e Vakil). Nous passons par les mausolées de Hafez et de Saadi, qui marquèrent l’apogée de la poésie persane aux 13e et 14e siècles. L’œuvre de Hafez (1320-1389) tient en recueil de poèmes, le Divân, comportant 500 ghazal, dont le thème principal est l’amour, physique et mystique. Saadi (1189-1290?) est célèbre pour deux ouvrages : le Busan (“le Verger”) et le Golestân (le “Jardin des Roses”). Enfin, visite du jardin persan le Bagh-e Eram, avec ses cyprès, ses arbres fleuris et ses roses. 

Dîner et logement à l’hôtel Pars****.

 

3e jour : SHIRAZ - excursion à Persépolis (60 km)

Excursion à PERSEPOLIS, bâtie à partir de 518 av. J.-C. à peu de distance de Pasargades, la capitale de Cyrus le Grand pour servir de cadre aux fêtes du Nouvel An. Parlant de Persépolis, il s’agit bien sûr d’une appellation grecque. Les Iraniens connaissent ce complexe sous le nom de Taq-e Djemshid, c’est-à-dire “le Trône de Djemshid”, roi mythique. Les travaux s’échelonnent sur un petit siècle pendant les règnes de Darius (522-486), Xerxès Ier (486-465) et Artaxerxès Ier (465-423). Visite de la salle d’audience (l’apadana) et ses escaliers monumentaux entièrement décorés de bas-reliefs illustrant la procession des tributaires lors des fêtes du Nouvel An. Ensuite, le tripylon, le palais de Darius, la salle des Cent Colonnes.

Très près du site de Persépolis, nous contemplerons les quatre bas-reliefs sassanides de NAQSH-E-RAJAB. Nous poursuivons avec la nécropole de NAQSH-E-ROSTAM où nous admirons à la fois les tombes rupestres de quatre rois achéménides (Darius Ier et trois de ses successeurs) et plusieurs bas-reliefs sassanides gravés au pied de ces tombeaux. En effet, fils spirituels des Achéménides, les souverains sassanides firent graver cette même paroi rocheuse de reliefs à leur gloire. Parmi ses bas-reliefs le premier représente l’investiture d’Ardéshir Ier (224-241), fondateur de la dynastie, tandis que le sixième commémore les victoires de Shâpur Ier (241-272) sur les Romains : le personnage à genoux devant le roi est l’empereur romain Philippe l’Arabe alors que derrière lui se tient l’empereur Valérien, fait prisonnier à Edesse en 260. Retour à Shiraz.

Dîner et logement à l’hôtel Pars****.

 

4e jour : SHIRAZ - PASARGADES - ZEIN O DIN (400 km)

Départ pour Yazd via PASARGADES, la plus ancienne cité achéménide fondée en 550 av. J.-C. par Cyrus le Grand, là-même où il avait vaincu l’armée mède commandée par Astyage.  Cette bataille décisive marqua le début des années de conquête qui aboutirent à la formation de l’Empire achéménide. Visite du tombeau de Cyrus, érigé peu après sa mort en 530 av. J.-C., et des vestiges de la résidence royale.

Puis nous visitons également le Gonbad-e Ali, une tour funéraire octogonale. Continuation en direction de Yazd.  Nous dînons et logeons ce soir au caravansérail de ZEIN-O-DIN. 

Le caravansérail de Zein-o-din date du 16e siècle et est situé près de Yazd sur l’ancienne route de la Soie.  C'est une des 999 auberges construites durant le règne de Abbas Ier le Grand afin de fournir  la sécurité et  l’hébergement aux voyageurs[ et commerçants.  Nous y passons la nuit de la même façon qu’à l’époque :

Dans des pièces surélevées avec de matelas posés sur le sol couvert de tapis. Il n'y a pas de porte séparant les pièces du couloir, seul un rideau offre de l'intimité.  Cependant la salle de bain commune est bien équipée[.  Une expérience unique !

5e jour : ZEIN O DIN - YAZD (50 km)

Après le petit déjeuner, continuation vers YAZD, ville construite entre deux déserts - le Dasht-e Kevir et le Dasht-e Lut - et entourée de lacs salés. 

Ville de pisé aux abords du désert Kavir, YAZD est l’un des foyers des zoroastriens et célèbre pour ses tours du vent (l’air conditionné traditionnel) ainsi que pour ses “Qânât” (les canaux d’eau souterraine). Visite de cette oasis : la mosquée du Vendredi (Masjed-é Jame) avec son pishtaq (portail d’entrée) possédant un iwan exceptionnellement haut et étroit, la mosquée de Mir Chakhmâq (1437), fameuse pour son portail et sa façade. Ensuite, le temple zoroastrien et les tours du silence, grandes constructions circulaires à ciel ouvert.

Dans la soirée, au Zurkaneh (maison de force), nous assisterons à une séance d’art martial traditionnel pratiqué par des athlètes, au son des percussions.

Dîner et logement à l’hôtel New Safayeh****.

 

6e jour : YAZD - NAIN - ISPAHAN (320 km)

Départ pour Ispahan via l’oasis fortifiée de Meybod et le caravansérail de Nogonbade. A NAIN, nous visitons une belle demeure d’époque safavide et la mosquée du Vendredi dont le plan représente le type “arabe”, avec une cour entourée de portiques mais sans iwan. Arrivée à ISPAHAN. Les principaux monuments d’ISPAHAN sont essentiellement l’œuvre d’un seul homme, Shâh Abbas I (1571-1629), le roi safavide qui fit de la ville sa capitale en 1598. Mais l’histoire d’Ispahan est beaucoup plus ancienne. Sous les Seljukides (1050-1220), en particulier sous les règnes d’Alp Arslan et de Malik Shâh, la ville connut une première période de gloire. Dîner et logement à l’hôtel Kowsar****.

7e jour : ISPAHAN

Nous commençons la journée par la visite du Chehel Sotun ou “pavillon des Quarante Colonnes”, destiné comme Ali Qapu à la réception des ambassadeurs étrangers. Puis visite de l’incomparable place Meidan-e-Emam (jusqu’à la Révolution islamique de 1979 le Meidan-e Shâh, la place Royale) entourée par la mosquée de l’Imam, la mosquée du Sheikh Lotfollâh, le palais Ali Qâpu et le bazar de Qaysariye.

La mosquée de l’Imam (Masjed-e Emam) est le chef-œuvre le plus abouti de l’architecture polychrome. La mosquée de Sheikh Lotfollah étant à l’usage privé du shah et de sa famille, n’a ni cour ni minaret. Le palais Ali Qapu à l’ouest de la place était destiné à la réception des ambassadeurs étrangers.

Dîner et logement à l’hôtel Kowsar****.

 

8e jour : ISPAHAN

Continuation de la découverte de la capitale raffinée des Safavides (1502-1737).

Puis découverte du quartier arménien de Djolfa établi sur la rive sud du Zayandeh Rud et relié à la ville musulmane par le pont aux 33 Arches. Visite de la cathédrale Saint-Sauveur (kelisa-ye Vank).

Visite de La mosquée du Vendredi (masdjed-e djomeh), datant de l’époque seldjoukide. Après avoir emprunté la porte sud-est, nous nous arrivons dans la magnifique cour à quatre iwans. Les quatre iwans sont reliés par une arcade richement revêtue de mosaïques de faïence.

A l’ouest de la mosquée se trouve la mosquée d’Ali, dont le minaret (menar-e masdjed-e Ali) serait le plus ancien d’Ispahan, érigé en 1140. Haute d’environ 50 m ce minaret porte une décoration sobre exécutée en brique. L’après-midi, nous irons admirer les célèbres ponts qui enjambent la rivière Zayandeh Rud : le pol-e Shahrestan du 12e siècle, le pol-e Khadju de 1650 et le Si-o-Seh pol (pont aux 33 Arches).  Puis le palais de Hasht Behesht ou “pavillon des Huit Paradis”. Ensuite, nous prenons le temps pour nous balader à la quaysariya (bazar).  Dîner et logement à l’hôtel Kowsar****.

 

9e jour : ISPAHAN - KASHAN - TEHERAN

Le matin, retour à Téhéran. En cours de route, à NATANZ, nous visitons la belle mosquée du Vendredi, où le portail à stalactites et le mausolée coiffé d’une spectaculaire coupole à muqarnas méritent amplement la visite. Continuation vers la ville-oasis de KASHAN, dont des quartiers entiers ont résisté à l’épreuve du modernisme et accumulent d’émouvantes demeures en terre crue, hérissées de badguir (tours à vent). Visite de la maison Ameriha agencée autour d’une cour à bassin. En bordure de la ville se trouve le Bagh-e Fin (les jardins de Fin), un des jardins à la persane les plus connus du pays.

Si possible, nous visiterons la ville Sainte de QOM en cours de route. Il n’est cependant pas possible de confirmer cette visite à l’avance.  A voir sur place !

Arrivée à Téhéran. Dîner et logement à l’hôtel Evine****.

10e jour : TEHERAN

Le matin, visite du palais Golestan, le “palais des Roses”, qui a été la résidence des rois qâdjâr avant de servir, sous les Pahlavi, à certaines cérémonies particulières, notamment le couronnement du dernier Shâh en 1967.  Puis visite du Musée archéologique Muze-Ye Irane-e-Bostan qui renferme l’une des plus importantes collections d’objets des époques préislamique et islamique de tout le pays.

Après le déjeuner, à la Banque Melli, nous pourrons contempler les joyaux de la couronne, une vaste collection de bijoux et de pierres précieuses, dont le Daria-e Nur (la Mer de Lumière), un diamant de 182 carats, et le célèbre trône du Paon, tous deux rapportés de Delhi par Nader Shâh au 18e siècle. Sur le chemin de retour, nous faisons arrêt à la tour Azadi ou tour de la liberté.

Dîner et logement à l’hôtel Evine****.

 

11e jour : TEHERAN - ISTANBUL - BRUXELLES

Petit déjeuner. Visite du musée Reza Abbasi dont les collections fabuleuses sont présentées chronologiquement et qui couvrent une période du deuxième millénaire avant J.-C. jusqu’au début du 20e siècle.

S’il nous reste du temps, nous irons au musée Abgineh du Verre et de la Céramique.

Ensuite, transfert à l’aéroport où nous aurons la possibilité de prendre un déjeuner léger avant notre vol Turkish Airlines à destination d’Istanbul.  A l’arrivée, correspondance pour Bruxelles où nous arrivons dans la soirée.

Avec Luc Deckers, accompagnateur de Bruxelles à Bruxelles

 

FORMALITES

- Votre passeport doit être valable au moins 6 mois après votre retour (pas de cachet, ni de visa israélien dans le passeport)

- Selon les dernières informations, le visa sera délivré à l’aéroport de Shiraz. Nous ferons les démarches pour obtenir la confirmation du visa. Nous aurons besoin d’une copie en couleur de votre passeport. Nous vous contacterons en temps utiles.

 

PASSEPORT

L’obtention d’un nouveau passeport international prend 4 semaines. Faites votre demande à temps.

 

TOURISME

Les longues distances sont largement compensées par des paysages magnifiques. L’infrastructure hôtelière est encore de qualité inégale : dans les sites les plus visités le confort est plus que satisfaisant, tandis que celui-ci est médiocre ailleurs.

 

SANTE

Aucune vaccination n’est obligatoire.

Informez-vous auprès de :

- l’Institut de Médecine Tropicale, Anvers (travelphone : 0900/10.110) http://www.travelart.com ou http://www.itg.be

- Centre Médical du ministère des Affaires étrangères, Bruxelles (tél. 02/501.35.11)

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now