le SULTANAT D'OMAN ET LES EMIRATS ARABES, 12 jours (2018 & 2019)

LES EMIRATS ARABES UNIS

&

LE SULTANAT D’OMAN

 

ENTRE ORIENT ET OCCIDENT - FUTURISME ET TRADITION

 

Abou Dhabi 

le Louvre et la mosquée Sheikh Zayed

Dubaï 

 le quartier de Bastakiya et les tours vertigineuses de la nouvelle ville 

Sultanat d’Oman

journée de croisière dans les fjords de Mussandam

le vieux centre de Muscat

les forteresses de Nizwa, Bahla, Jabrin

la nécropole protohistorique de Bat

la majestueuse chaîne de montagne de Hajar parsemée d’oasis, de wadis et leurs falajs

une nuitée dans le désert

l’opéra royal de Muscat et la mosquée Sultan Qabous

 

12 jours

Départ le 23 janvier 2019

 

Voyage organisé pour Connaissance et Vie d’aujourd’hui-Bruxelles et réservé à ses membres

 

 

« Arabia Felix », c’est ainsi que les Romains appelaient le sud de la péninsule d’Arabie. La région a profité depuis toujours de sa situation stratégique sur une des voies de passage les plus anciennes, voyant défiler la myrrhe, l’encens et les denrées rares destinées à nos contrées et à l’Orient.

 

Pendant des milliers d’années, le sud-est de la péninsule était parcouru par des Bédouins et des caravanes commerciales tandis qu’à la côte quelques villes portuaires commerçaient avec la Perse voisine et le subcontinent indien.  Au 19e siècle, les Anglais, avides d’avoir un point de chute dans la région pour protéger la route vers l’Inde, cherchent à conclure des accords avec les cheiks des différents émirats, désormais connus comme les Etats de la Trève.  Ils restèrent sous domination anglaise jusqu’en 1971, année à laquelle les Emirats deviennent indépendants. Juste avant, de grandes réserves pétrolières et gazières ont été découvertes permettant aux Emirats de se développer en moins de 50 ans d’une région isolée en une des plus riches au monde où les souverains se concurrencent pour construire plus grand, plus haut, plus riche et plus futuriste tout en respectant les traditions du passé.

 

Plus au sud, Oman n’était pas dépourvue d‘atouts, car on y prélevait la précieuse résine d’encens qui était exportée comme produit de luxe très convoité. Plus tard, après l’intermezzo portugais qui se  termina en 1650, débute l’âge d’or du sultanat.  L’empire s’étendait des côtes iraniennes et pakistanaises à celles allant de la Somalie au Mozambique jusqu’aux îles de Zanzibar et de Pemba.   En 1864, après le décès du sultan de l’époque, le sultanat est scindé en deux, un fils reçoit Oman, l’autre les possessions africaines qui sont gouvernées au départ de Zanzibar. C’est le début d’un déclin commercial et politique. 

Le sultanat d’Oman ne s’est vraiment ouvert au monde et à la modernité qu’au début des années septante.  Grâce aux revenus pétroliers et gaziers, le pays a évolué d’une manière spectaculaire et étale sa richesse éblouissante des villes où les limousines rutilantes ont remplacé les chameaux, mais le visiteur appréciera aussi les valeurs culturelles et traditionnelles de vieux villages fortifiés, des citadelles, des souks entourés d’une nature contrastée et variée faite de vagues de sable, de farouches montagnes avec comme point culminant le mont Jabal à 3007 m, une côte longue de 3100 km et, inattendues, des oasis verdoyantes et plantations de palmiers dattiers.

 

 

1er jour, mercredi 23 janvier : BRUXELLES - ISTANBUL - ABOU DHABI

Un peu avant midi, rendez-vous à l’aéroport et enregistrement des bagages pour le vol Turkish Airlines à destination d’Abou Dhabi, via Istanbul.  L’émirat d’Abu Dhabi est le plus important des sept, tant pour sa richesse, sa superficie (67.340 km2) que le nombre d’habitants (+/- 2 millions). Arrivée vers 2 heures du matin (= 23 heures à Bruxelles) et transfert à l’hôtel Yas Island Rotana 4*.

www.rotana.com/rotanahotelandresorts/unitedarabemirates/abudhabi/yasislandrotana

 

2e jour, jeudi 24 janvier : ABOU DHABI CITY 

Petit déjeuner reconstituant. 

Nous commençons par la visite de l’impressionnante mosquée Cheikh Zayed, un joyau architectural construit par le premier président des Emirats Arabes Unis, Zayed Ben Sultan Al Nahyane.  Inaugurée en 2007, après 12 années de construction, elle est le plus grand bâtiment en marbre et héberge le plus grand lustre en cristal Swarovski et le plus grand tapis artisanal au monde.  Après la visite, nous nous rendons à l’autre joyau architectural de l’Emirat, le tout récent Louvre d’Abou Dhabi.

Possibilité de restauration au « Museum Café » du Louvre. 

Introduction à la visite et découverte libre avec des audioguides en français. 

Ce nouveau centre de rayonnement culturel rassemble différentes cultures et souhaite montrer l’histoire globale de l’humanité sous un nouveau jour. Ouvert en 2017, il est le fruit d’une collaboration entre les Emirats Arabes Unis et la France souhaitant la création d’une institution culturelle d’un nouveau genre. Il veut rendre hommage à l’ensemble de la création artistique de l’humanité, de la préhistoire à nos jours. 

L’architecte Jean Nouvel a conçu un écrin remarquable pour le Louvre et la pièce maîtresse est un immense dôme argenté qui semble flotter au-dessus de cette ville-musée. 

Le trajet du retour à l’hôtel nous permettra de découvrir la ville illuminée (tombée du jour vers 18h30).   

Dîner à l’hôtel et temps libre.  Logement.

 

3e jour, vendredi 25 janvier : ABOU DHABI - DUBAI CITY - RAS AL KHAIMAH  (240 km)

Après le petit déjeuner, visite panoramique d’Abu Dhabi City en autocar, longeant la Corniche, boulevard côtier de 8 km agrémenté de fontaines. A présent, les mosquées ont tendance à disparaître entre les banques, les bâtiments administratifs et les hôtels de luxe tels que l’imposant hôtel Emirates Palace. Comme perdu entre les gratte-ciel, voici le fort Al Husn ou “fort blanc”, l’un des édifices les plus anciens de la ville datant de 1793 et reconstruit au 19e siècle. A l’extrémité de la Corniche, nous pourrons voir le port des dhows, d’où partent ces embarcations traditionnelles.

Continuation pour DUBAI, le 2e émirat en ordre d’importance : il compte pour le moment plus de 2,8 million d’habitants, dont la plupart vivent à Dubaï City.  Les réserves pétrolières diminuant à vue d’œil, Dubaï se focalise progressivement sur le commerce, l’industrie et le tourisme.  Nous visitons le Dubaï historique en faisant une promenade dans l’ancien quartier de Bastakiya aux vieilles maisons surmontées de “barajeel”, ou tours à vent.  Un passage aux souks de l’or et des épices est également prévu au programme.

A proximité, nous voyons le fort Al-Fahidi (1790), tour à tour palais, caserne et prison et abritant à présent le musée de Dubaï.

Tour panoramique, avec arrêts photos, des quartiers modernes.  L’opulence y génère la folie des grandeurs, comme en témoigne la Dubaï Marina et Burj Khalifa, le nouveau symbole de Dubaï; le Burj Al Arab (la “Tour des Arabes”), avec sa silhouette en forme de voilier qui abrite un hôtel de 7* dont le lobby peut contenir la Tour Eiffel; Palm Island et l’hôtel Atlantis avec son aquarium immense. A proximité de Jumeirah Beach se trouve la mosquée Jumeirah, la plus grande mosquée de la ville. Elle fut érigée dans le style fatimide avec 2 minarets et 5 coupoles.

Puis nous partons pour RAS AL KHAIMAH.  En cours de route, nous traversons de grandes plantations de dattiers, dont l’exploitation est, avec la pêche, l’activité principale de la région.

Dîner et logement à l’hôtel Cove Rotana Resort 4*.

www.rotana.com/rotanahotelandresorts/unitedarabemirates/rasalkhaimah/thecoverotanaresort

 

4e jour, samedi 26 janvier : RAS AL KHAIMAH - CROISIERE DANS LES FJORDS DE MUSSANDAM - KHASAB  (100 km)

Après le petit déjeuner matinal, nous prenons la route vers la péninsule de MUSSANDAM, une enclave du sultanat d’Oman séparée du territoire principal. En bateau traditionnel (dhow), nous partons, vers 09h30 à la découverte des eaux cristallines du détroit d'Hormouz et des fjords de la péninsule. Pendant la croisière, nous verrons des dauphins et une multitude de poissons aux couleurs variées avec, en toile de fond, les falaises de la côte de Mussandam. Une expérience particulière !  Déjeuner pendant la croisière.

De retour sur la terre ferme vers 15h30, à Khasab, nous voyons de l’extérieur l’impressionnante forteresse portugaise datant du 17e siècle.

Dîner et logement à l’hôtel Atana Khasab 4*.

www.atanahotels.com/our-hotels/atana-khasab

 

5e jour, dimanche 27 janvier : KHASAB  - MUSCAT (MASCATE)

Après le petit déjeuner, transfert à l’aéroport pour le vol à destination de  MUSCAT/MASCATE où nous arrivons vers 11h00.  C’est la capitale du sultanat d’Oman depuis 1779 quand le deuxième souverain de la dynastie actuelle, celle des Al-Said, arrivée au pouvoir en 1741, déplaça la capitale de Rustaq vers Mascate.

Pendant plus d’un siècle, le pays connaîtra une période de grande prospérité, l’âge d’or d’Oman. Mascate, Sour et Sohar abritaient des flottes importantes qui naviguaient jusqu’en Afrique et en Indonésie. Mascate se trouvait au centre du vaste empire d’Oman. Cet empire comportait le port de Gwadar sur la côte de Makran, les îles de Zanzibar et de Pemba, des possessions territoriales autour de Mombasa et Dar-es-Salam. La plupart des 4.500.000 habitants du sultanat sont concentrés ici, le long de la côte.  La vieille ville endormie est cernée par ses forts, le Qasr Al-Alam (palais du sultan de style composite) et les rochers. Près du palais se dressent les forts Mirani et Jalali datant de la période portugaise (16e siècle) et modifiés par la suite. En 1979, les murailles ont été rénovées et les portes ouvertes à la circulation.  Les “baits”, typiques édifices blanchis à cour carrée, étaient destinés à protéger les habitants de la chaleur.  Non loin du palais royal d’Al Alam, nous visitons le musée Bait Al Zubair installé dans une ancienne maison de maître omani.  Il abrite une belle collection d’objets d’art et d’artisanat (ou le nouveau Musée National, dépendant des heures d’ouverture).  Déjeuner en cours de visite.

Nous suivons la corniche de Muttrah pour visiter le souk aux allées étroites où flotte le doux parfum des huiles essentielles, du jasmin, du bois de santal et des épices. Chaque quartier y est spécialisé en produits plus orientaux les uns que les autres !

Dîner dans un restaurant de poissons.  Logement à l’hôtel Radisson Blu Muscat 4*.

www.radissonblu.com/en/hotel-muscat

 

6e jour, lundi 28 janvier : MUSCAT - NAKHL - NIZWA (250 km)

Petit déjeuner.  Visite du marché de poissons de Barka.  Départ en 4X4 pour la journée en direction de fort de Nakhl  (3e - 7e siècle), mais rénové et agrandi au cours des siècles, couvrant aujourd’hui une superficie de 3400 m2 !  Des six tours de guet, on a une magnifique vue panoramique sur la campagne environnante.

Nous nous arrêtons également aux sources chaudes d’Ain Thowara.

Puis vers le Wadi Bani Awf, un des wadis (canyons) les plus impressionnants d’Oman.  Panier-repas en cours de route. 

Arrivée à NIZWA, située au pied du djebel Akhdar. De loin, on aperçoit déjà la coupole de la mosquée Sultan Qabous et les énormes tours de défense du fort qui se dressent au-dessus des palmiers dattiers (nakheel).

Dîner.  Logement à l’hôtel Al Diyar 4*.  www.aldiyarhotel.com/

 

7e jour, mardi 29 janvier : NIZWA, Jabrin - Bahla - nécropole de BAT

(250 km)

Après le petit déjeuner matinal, départ en autocar. Nous visitons le palais transformé en forteresse de Jabrin, datant du 17e siècle et possédant un bel intérieur. Puis nous passons par Bahla, dont l’imposante forteresse se dresse au sommet d’une colline. Le village, également célèbre pour la production de poteries, joua un rôle important du 12e au 17e siècle et fut la capitale et le siège de la dynastie Nabhani.  L’oasis a été déclarée patrimoine mondial de l’humanité par l’Unesco : « L'oasis de Bahla doit sa prospérité aux Banu Nabhan, qui s'imposèrent aux autres communautés entre le 12e et la fin du 15e siècle.  Leur puissance est attestée par les ruines de l'immense fort aux murailles et aux tours de brique crue et au soubassement de pierre, exemple remarquable de ce type de fortification ».

Déjeuner au cours des visites.

L’après-midi, excursion vers la nécropole de Bat.  Cet ensemble de tours monumentales, d’habitats ruraux et de nécropoles, intégré dans un paysage fossilisé de l’âge du bronze, constitue un exemple unique de vestiges culturels dans un état de conservation exceptionnel.

La vaste nécropole de Bat comprend différents groupes de tombes monumentales dont les « tombes en ruche » de la période Hafit, situées au sommet  des pentes rocheuses qui entourent Bat, déclaré patrimoine mondial de l’humanité par l’Unesco : « Le site protohistorique de Bat, au voisinage d'une palmeraie de l'intérieur du sultanat d'Oman, constitue avec ses sites annexes l'ensemble le plus complet de zones d'habitat et de nécropoles du 3e millénaire av. J.-C. ».

Retour à Nizwa pour le dîner.  Logement à l’hôtel Al Diyar.

 

8e jour, mercredi 30 janvier : NIZWA - IBRA - AL MUDAYRIB - WAHIBA SANDS (180 km)

Nous partons à la découverte de NIZWA, l’ancienne capitale sous la dynastie Julanda du 6e au 12e siècle et après une interruption, au 17e siècle sous la dynastie Ya’aruba. Grâce à sa situation au croisement de tous les circuits caravaniers, la ville a acquis au cours de son histoire une solide réputation au niveau économique, politique et religieux. Des déchirements internes l’ont malheureusement forcée à céder son titre de capitale au sultan de Mascate. Du passé ne restent que de rares témoins, tels le fort et les souks,... mais le visiteur apprécie son cadre, l’originalité des quartiers de chaque côté du wadi et la réputation de ses orfèvres.

La situation stratégique du fort de Nizwa en fait un des plus anciens du sultanat d’Oman. Le fort fut fondé autour de 1650 par l’imam Sultan Bin Saif Al Ya’aruba pour contrôler l’oasis de Nizwa, carrefour entre la vallée de Sumail et les voies d’accès à Oman. Du haut de sa tour ronde de 24 m, nous pouvons découvrir la ville. Au marché fortifié, on trouve des parures en argent faites main, des “dallahs” (cafetières typiques), des “khanjars” (poignards gainés d’argent), …  Le petit souk aux textiles se trouve au sud de la mosquée Sultan Qabous, construite dans les années ’80, mais réservée aux fidèles. 

Nous quittons Nizwa et nous nous dirigeons vers la petite ville d’Ibra.  Jadis centre commercial important situé au carrefour des routes caravanières, elle a pu garder dans ces quartiers d’Al Kanaatir et d’Al Minzafah d’anciens dépôts et maisons de ses riches commerçants qui exerçaient leur négoce jusqu’à Zanzibar, Pemba et sur les côtes de l’Afrique orientale.  

Continuation vers Al Mudayrib, connu pour ses “sablas” : de grandes maisons fortifiées, construites par des commerçants vivant en Afrique orientale et destinées à abriter et réunir leur familles lors des fêtes et de cérémonies.  En fin de journée, nous quittons la montagne (changement pour des véhicules 4x4) pour rejoindre le désert de WAHIBA SANDS.  Arrivée dans l’authentique mais simple campement de Nomadic Desert Camp (douches et toilettes communes), géré par une famille de bédouins locaux.  www.nomadicdesertcamp.com

Prévoyez une lampe de poche. 

Dîner et nuitée. 

 

9e jour, jeudi 31 janvier : WAHIBA SANDS - WADI BANI KHALID - SOUR (120 km)   

Petit déjeuner.  Ensuite, en option, au programme : petite promenade dans le désert à dos de dromadaire pour les amateurs.  Nous quittons le campement en autocar et prenons la route pour Wadi Bani Khalid, une des plus belles oasis du sultanat : des villages, des champs irrigués par des canaux (falajs), des plantations de palmiers dattiers, … agrémentée d’une piscine naturelle où nous pouvons nous baigner. Les falajs ont été déclarés patrimoine mondial de l’humanité par l’Unesco : « Les systèmes d’irrigation représentent les quelques 3 000 systèmes d’irrigation encore en activité en Oman. La construction la plus ancienne pourrait remonter aux environs de 500 apr. J.C. mais des preuves archéologiques récentes suggèrent que les systèmes d’irrigation existaient dans la région dès 2 500 av. J.-C. Ce système d’irrigation conduit l’eau des sources souterraines, par gravité, sur des kilomètres pour alimenter l’agriculture et les peuplements permanents. Menacé par la baisse du niveau des eaux souterraines, l'aflaj représente une forme d’occupation des sols exceptionnellement bien conservée ».

Nous poursuivons vers SOUR, située sur la côte et le plus ancien chantier de boutres du pays ou les artisans perpétuent la tradition séculaire de construction de ces navires typiques. Jusqu’à ce jour, ces boutres restent un moyen important de transport dans l’océan Indien et en  mer Rouge.  Nous visitons le musée et un des chantiers navals.

Dîner et logement à l’hôtel Sur Beach Resort 3*. www.surhotelsoman.com/sur.html

 

10e jour, vendredi 1er février : SOUR - WADI SHAB - MUSCAT (220 km)

Après le petit déjeuner, cap sur Wadi Shab où nous faisons une belle promenade.  La végétation luxuriante se reflète dans l’eau de la rivière et des viviers tout comme les rochers impressionnants entourant le wadi.  Dans les canyons et vallées se trouvent de villages authentiques, des terrasses cultivées, canaux d’irrigation et différentes plantations.  Une vraie oasis de rêve dans le désert.  Déjeuner dans les environs. L’après-midi, poursuite de la route vers MUSCAT où nous arrivons en fin d’après-midi. 

Dîner et nuitée à l’hôtel Radisson Blu Muscat 4*.

www.radissonblu.com/en/hotel-muscat

 

11e jour, samedi 2 février : MUSCAT (MASCATE)

Petit déjeuner.  Nous roulons vers le quartier résidentiel d’Azaiba pour notre première visite de la journée : la mosquée majestueuse Sultan Al Qabous.  Inaugurée en 2001, elle possède le deuxième plus grand tapis, fait à la main, et le deuxième plus grand lustre en cristal Swarovski au monde.  Ce lieu de prière avec ses quatre minarets et sa coupole de 50 m de hauteur impressionne le visiteur à la fois par sa grandeur et son raffinement. 

Puis nous visitons l’opéra royal, inauguré en octobre 2011 et un bel exemple de l’architecture omanaise contemporaine.  Déjeuner libre à la Opera Galleria et temps libre avant le retour à l’hôtel.

Dîner d’adieu à l’hôtel. 

Nous disposons de nos chambres jusqu’au moment de notre départ. Vers onze heures, transfert à l’aéroport où notre vol de ligne de Turkish Airlines nous attend vers 2h30 pour le vol de retour vers Bruxelles, via Istanbul. 

 

12e jour, dimanche 3 février : ISTANBUL - BRUXELLES   

Arrivée à Bruxelles dans la matinée vers 11h00.  Fin d’un beau voyage !

 

Avec Luc Deckers comme accompagnateur Ictam de Bruxelles à Bruxelles

FORMALITES

Un passeport international valable au moins 6 mois après le retour.

Très important : dans le passeport, ni le cachet israélien ni même le cachet de la frontière d’Israël avec la Jordanie ou avec l’Egypte.

Le visa est obtenu à l’arrivée.

Nous vous ferons parvenir en temps utile le formulaire à remplir.

Nous n’avons pas besoin de votre passeport mais ne l’oubliez pas lors du départ.

 

SANTE

Aucune vaccination n’est obligatoire.

www.diplomatie.be/fr/travel

www.itg.be

 

BIBLIOGRAPHIE

  • Les pays du Golfe, de la perle à l'économie de la connaissance: Les nouvelles terres du libéralisme, Caroline Piquet, Colin

  • Géopolitique de Dubai et des émirats arabes unis, William Guéraiche, Editions Arbre bleu

  • Monarchies du Golfe, Rémy Leveau, Frédéric Charillon (dir.), La Documentation française

  • Les Émirats arabes unis, Heard-Bey F, Karthala

  • Oman et les Emirats Arabes Unis, guide Lonely Planet

  • Oman et les Emirats Arabes Unis, guide Gallimard, Bibliothèque du voyageur

  • Le Sultanat d'Oman, Bruno Le Cour Grandmaison, Karthala

  • Oman : entre mer et citadelles, Marc Carbonare, Institut du Monde Arabe

  • Lumière d'Oman - Bruno Lacour Grandmaison, Jean-Claude Crosson - Carnet de voyage - Gallimard

  • Oman contemporain : Etat - Territoire - Identité - Brigitte Dumortier, Marc Lavergne - Karthala

  • Oman : Vingt-cinq siècles de récits de voyage - Xavier Beguin Billecoq - Relations internationales et culture

Guides
- Grand guide d'Oman et des Emirats, Bibliothèque du voyageur, Gallimard
- Guide d'Oman : Parfums d'Arabie - Jalel Bouagga - Les guides Picollec

AMBASSADES

En Belgique :

Emirats Arabes Unis : rue des Colonies 11, 1000 Bruxelles, tél. : 02 640 60 00

Uae-embassy@skynet.be

Sultanat d’Oman : avenue Roosevelt 236, 1050 Bruxelles, tél. : 02 679 70 10

brussels@mofa.gov.om omanembassy@europe.com

 

Ambassade Belge :

Emirats Arabes Unis : Al Masood Tower (6e étage), Hamdan Street, Abou Dhabi  PO. box 3686, tél. +971 2 631 94 49

abudhabi@diplobel.fed.be

Sultanat d’Oman : voir les Emirats Arabes Unis

Consulat honoraire à Muscat : PO. box 4102 – Ruwi – Muscat, tél. : +968 22 084 500, belgium@omantel.net.om

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now