CUBA, PERLE DES CARAÏBES

14 jours 

En petit groupe max 15 personnes

Du 1 au 14 février 2023

Circuit très complet dans la plus grande île des Caraïbes

Dans la meilleure saison  

Logements dans des hôtels de charme bien situés  

Pension complète avec beaucoup de repas dans de restaurants sypmpathiques

Toutes les visites incluses  

Architecture coloniale et Artdéco, paysages variés, musées, … dans une ambiance typiquement cubaine  

Plusieurs sites déclarés Patrimoine de l’Humanité par l’UNESCO

Jour 1, mercredi 1 février : BRUXELLES – MADRID – LA HAVANE

Départ le matin de Bruxelles par un vol régulier d'Air Europa à destination de La Havane, via Madrid.  A l'arrivée, accueil et transfert à l'hôtel Sevilla 4* situé dans le centre colonial.  Dîner et logement.  www.hotelsevillahabana.com/

Jour 2, jeudi 2 février : LA HAVANE : quartiers modernes et centre colonial

Petit-déjeuner.  Nous roulons ensuite en voiture américaine d'époque à travers les élégants faubourgs de Miramar et de Vedado jusqu'au Cimeterio Cristobal Colon, où se trouvent les tombes d'Ibrahim Ferrer et de Pyo Leyva, deux membres du célèbre "Buena Vista Social Club", groupe musical mythique et mondialement connu.  En chemin, nous nous arrêterons dans le quartier de Jaimanitas à la Casa Fuster, la maison du "Gaudi des Caraïbes" cubain.  Enfin, la place de la Révolution, lieu mythique où Fidel Castro s'adressait régulièrement à près d'un million de personnes dans les années 1960.  Déjeuner à la Habana Vieja. 

Nous découvrons ensuite à pied la partie coloniale de la capitale cubaine - La Habana Vieja - inscrite sur la liste du patrimoine mondial : la Plaza de la Catedral avec la cathédrale de San Cristobal de la Habana, et la Plaza de Armas avec une statue des Céspedes au centre et entourée de bouquinistes.  Visite du palais des capitaines généraux.  Promenade dans la Calle Obispo, la rue commerçante la plus fréquentée de la vieille ville, et dans la Calle Empedrado, qui mène à la célèbre Bodeguita del Medio, où Hemingway avait l'habitude de boire un mojito.  Puis la Plaza San Francisco de Asis avec sa belle église du monastère qui, depuis que les Anglais l'ont utilisée comme église anglicane pendant une courte période, sert de salle de concert, et la Plaza Vieja.  Le soir, nous traversons le port pour nous rendre au restaurant Divina Pastora, magnifiquement situé, où nous dînons et assistons après à la fermeture historique du port au château d'El Morro.  Retour à l'hôtel en autocar pour la nuit. 

Jour 3, vendredi 3 février : LA HAVANE – Soroa – Viñales – LAS TERRAZAS, 255 km  

Petit-déjeuner.  Nous quittons La Havane et nous nous dirigeons vers l'ouest de l'île. Notre première visite est celle du magnifique jardin botanique de Soroa, célèbre pour ses sept cents variétés d'orchidées (orquideario).  Nous continuons vers le village animé et coquet de Viñales, situé dans la Sierra de los Organos où la région est couverte de montagnes calcaires ("mojotes") et de champs de tabac.  Les Cubains affirment que le meilleur tabac du monde se trouve dans la province de Pinar del Rio.  Déjeuner à l'éco-restaurant Finca el Paraiso avec une belle vue sur la Valle del Silencio.  Visite d'une exploitation de tabac.  Nous voyons également le "Mur de la préhistoire" et visitons la "Cueva del Indio", où nous suivons une rivière souterraine.  Au cours d'une courte randonnée, nous découvrirons de magnifiques vues sur la vallée de Viñales.  Nous continuons vers Las Terrazas où nous dînons et passons la nuit dans le très agréable hôtel La Moka 3*.  www.hotelescubanacan.com/en/hotels/hotel-moka/details/#

Jour 4, samedi 4 février : LAS TERRAZAS – Baie des Cochons – CIENFUEGOS , 360 km 

Après le petit-déjeuner, nous nous rendons à Las Terrazas où nous visitons l'ancienne plantation de café Buena Vista dans la Sierra del Rosario.  Nous nous rendons ensuite dans l'un des lieux mythiques de l'histoire cubaine récente : la baie des Cochons !  La baie est située sur la côte sud de la mer des Caraïbes et est célèbre pour l'incident de la baie des Cochons : l'invasion ratée de Cuba en 1961 par des exilés cubains, soutenus par la CIA américaine.  Déjeuner en cours de route. Visite du musée.

Continuation vers Cienfuegos, la "Perle du Sud".  Arrivée et visite du Fort de Jagua qui veille sur la baie de Cienfuegos.  Il a été construit au début du XVIIIe siècle par Philippe V d'Espagne pour protéger la ville et la baie des attaques des pirates des Caraïbes.  Dîner dans un restaurant local.  Logement dans l'élégant hôtel Union 4*. www.melia.com/es/hoteles/cuba/cienfuegos/hotel-la-union-by-melia/index.htm

 

Jour 5, dimanche 5 février : CIENFUEGOS – visite de la ville – jardin botanique – TRINIDAD , 85 km 

Après le petit-déjeuner, visite de l'agréable Cienfuegos.  Bien que la ville ait été fondée avant le XIXe siècle, c'est l'arrivée des Français, chassés par la vente de la Louisiane aux Américains (1803), qui a changé le visage de la ville à partir de 1820.  Le patrimoine architectural est un mélange de style colonial avec une touche "frenchy", rappelant le quartier du Carré, à la Nouvelle-Orléans.  Cette influence est particulièrement visible le long du Malecon.  Dans le centre historique, l'essentiel du patrimoine architectural se situe autour du Parque Jose Marti et le long du Prado, une longue avenue bordée de maisons à colonnes corinthiennes.  Entre les deux voies du Prado s'étend une promenade arborée très vivante.  Vient ensuite le théâtre Thomas Terry, construit en 1890 dans le plus pur style espagnol et où se produisirent jadis Caruso et Sarah Bernhardt.  Ensuite, direction le jardin botanique "La Soledad".  Puis direction Trinidad, véritable "ville musée", située entre la Sierra del Escambray et la mer des Caraïbes.  En 1514, les conquistadores de Diego Velazques ont fondé ici la troisième colonie espagnole de Cuba, la Villa de la Santisima Trinidad.  Arrivée et arrêt à la "Casa de la Musica" pour un verre avec de la musique cubaine en direct.  Dîner dans un restaurant local et logement dans l'hôtel E La Ronda 4*, très bien situé.  www.hotelelaronda.com-hotel.com/

Jour 6, lundi 6 février : TRINIDAD

Petit-déjeuner.  Une journée complète pour visiter cette ville coloniale exceptionnellement bien préservée.  Le matin avec le guide local, libre l'après-midi. 

À la fin du XVIIIe siècle, la prospérité générée par la production et le commerce de la canne à sucre a permis d'ériger de beaux bâtiments, comme l'ancien monastère de San Francisco.  Sa tour est aujourd'hui l'un des monuments les plus célèbres de la ville.  Mais au XIXe siècle, les plantations de canne à sucre ont commencé à décliner et Trinidad a été reléguée aux oubliettes de l'histoire.  Il faudra attendre 1919 pour que le chemin de fer passe et les années 1950 pour que la ville soit accessible en voiture...  Cet isolement a eu l'effet secondaire bénéfique de permettre au centre colonial de rester intact. Trinidad est sans doute la plus belle ville de Cuba en raison de son architecture coloniale exceptionnelle et de son centre historique, inscrit sur la liste du patrimoine mondial de l'UNESCO en 1988.  Nous flânerons sur la Plaza Mayor, véritable musée à ciel ouvert de l'architecture coloniale : la cathédrale Santisima Trinidad et le Palacio Cantero, qui retrace la vie des propriétaires de plantations. Nous passons un moment dans la taverne Canchanchara, célèbre pour son cocktail à base de rhum et de miel. Déjeuner dans un restaurant local. Arrêt à la célèbre Casa de la Trova.  Dîner dans un restaurant local et logement à l'hôtel.

Jour 7, mardi 7 février : TRINIDAD – Valle de los Ingenios – Iznaga – Sancti Spiritus – CIEGO DE AVILA, 150 km

Petit-déjeuner. Départ pour la "Valle de los Ingenios" ou la "Vallée des moulins à sucre" (les prédécesseurs des raffineries), à laquelle les grands propriétaires terriens et les familles locales de Trinidad devaient leur richesse au XVIIIe siècle.  Visite du hameau d'Iznaga, où se trouvaient autrefois les cabanes d'esclaves des plantations de canne à sucre.  Nous visitons la tour Manaca Iznaga, construite par le propriétaire pour surveiller les esclaves qui travaillent.  Cette visite nous permet de comprendre que l'abolition de l'esclavage a fini par être fatale à l'économie de Trinidad, qui a connu un déclin complet au cours du XIXe siècle.  Nous continuons vers la capitale provinciale, Sancti Spiritus, où nous trouvons une architecture similaire à celle de Trinidad, mais dans une atmosphère plus calme.  L'église, construite en 1522, a été pillée et détruite par les pirates mais reconstruite en 1680.  Ensuite, direction Ciego de Avila.  Visite du centre rénové avec la cathédrale moderne San Eugenio de la Palma et le boulevard et du musée municipal.  Dîner dans un restaurant local et logement à l'hôtel E La Rueda 3*. www.alojamientos-cuba.com/properties/hotel-e-rueda-ciego-de-avila/

 

Jour 8, mercredi 8 février : CIEGO DE AVILA – Bayamo – El Cobre – SANTIAGO DE CUBA, 450 km

Petit-déjeuner.  Une longue journée en bus vers Santiago de Cuba avec quelques arrêts en cours de route.  La première est à Bayamo, une ville pleine d'histoire et célèbre pour ses calèches.  C'est ici que Carlos Manuel de Céspedes est né en 1819.  Considéré comme le "père de la patrie", ce propriétaire terrien et producteur de sucre a libéré ses esclaves avant de s'engager dans la lutte pour l'indépendance du pays.  Déjeuner dans un restaurant local.  Continuation vers Santiago de Cuba, deuxième ville de Cuba et ancienne capitale de l'île, située sur la côte sud-est.  En chemin, nous nous arrêtons à la basilique de la Virgen del Cobre, le plus important lieu de pèlerinage du pays.  Arrivée et hébergement à l'hôtel Casa Grande 4* à Santiago de Cuba. www.hotelcasagranda.com/

Jour 9, jeudi 9 février : SANTIAGO DE CUBA

Petit-déjeuner.  Toute la région, avec le Pico Tarquino qui culmine à 1974 m, est marquée par l'histoire.  La ville a été le berceau de la révolution et porte à juste titre le nom de "Ciudad Heroica".  Elle possède un charme indéniable lié à ses trésors architecturaux de l'époque coloniale.  Lorsque Christophe Colomb a débarqué dans la baie de Baracoa en 1492, Cuba était habitée par les Indiens Taïnos. Cependant, le navigateur ne s'intéresse pas à cette terre, qu'il ne classe pas comme une île, et ce n'est que près de deux décennies plus tard que Diego de Velasquez la conquiert et fonde sept villes ("villas"), dont Baracoa en 1512, La Havane en 1519 et Santiago de Cuba en 1514.  Santiago de Cuba a été la capitale de l'île jusqu'en 1607.  La découverte du vieux Santiago commence au Parque Céspedes. Le monument situé au centre de l'ancienne Plaza de Armas est dédié à Manuel Céspedes.   Nous visitons le musée du Carnaval et le musée Emilio Bacardi. Visite de la citadelle Castillo del Morro de San Pedro de la Roca, qui défendait l'entrée de la baie contre les pirates anglais et a été déclarée patrimoine mondial de l'UNESCO.   Le château garde l'accès à la baie et au port de Santiago de Cuba depuis 1638 et constitue un exemple exceptionnellement représentatif de l'école hispano-américaine d'architecture militaire.  Retour à Santiago et visite du Museo Historico 26 de Julio situé dans l'ancienne caserne Cuartel Moncada, lieu de l'attaque de Fidel Castro contre l'armée de Batista en 1953.  Nous passons par le cimetière Santa Ifigenia où sont enterrés des héros nationaux, notamment Jose Marti, Frank Païs, Emilio Bacardi et Carlos Manuel de Céspedes et, ces dernières années, Fidel Castro.  Nous terminons la visite de Santiago par la maison de Diego Velázquez (aujourd'hui le Museo Ambiente Historico Cubano) et la cathédrale.  Dîner dans un restaurant local et logement à l'hôtel.

Jour 10, vendredi 10 février : SANTIAGO DE CUBA – CAMAGUEY   , 330 km

Petit-déjeuner.  Continuation vers Camaguey, une ville importante dans la lutte pour l'indépendance de Cuba et un site du patrimoine mondial de l'Unesco.  L'utilisation de pilastres tronqués à l'entrée des maisons et d'auges en terre pour stocker l'eau sont des caractéristiques qui distinguent l'architecture résidentielle de Camagüey.  Déjeuner en cours de route.  Visite guidée en bici-taxi de cette "ville aux vingt-six églises", qui possède un charme certain avec ses rues sinueuses et ses nombreux patios.  Dans le centre historique, nous voyons la Plaza San Juan de Dios et la cathédrale.  Dîner dans un restaurant local et logement à l'hôtel E Santa Maria 3*. www.e-santa-maria.hoteles-en-islas-del-caribe.com/nl/

 

Jour 11, Samedi 11 février : CAMAGUEY – Santa Clara – REMEDIOS, 330 km

Petit-déjeuner.  On continue vers Santa Clara, la ville du "Che".  C'est ici qu'a lieu, fin décembre 1958, l'un des plus célèbres exploits de la révolution cubaine : l'attaque par Che Guevara et ses compagnons d'un train blindé, qui ouvre la route vers la capitale.  Arrêt au Mausolée du Che et au monument du train.  Dans le Parque Vidal, nous verrons le Teatro La Caridad et l'hôtel de ville colonial.  Déjeuner sur place.  Nous roulons vers le nord jusqu'à Remedios, une petite ville coloniale bien préservée, non loin de la côte atlantique.  C'est surtout l'église Saint-Jean-Baptiste qui attire notre attention.  Elle possède l'un des plus beaux intérieurs d'église de Cuba avec 13 grands et petits autels baroques dorés.  Dîner dans un restaurant local.  Nuitée dans le charmant hôtel E Barcelona 3*. www.hotelcuba.com/en/hotel/barcelona-e

 

Jour 12, dimanche 12 février : REMEDIOS – Villa Vigia (Hemingway) – LA HAVANE, 330 km

Petit-déjeuner.  Retour à la Havane.  Avant d'arriver, dans la banlieue de San Francisco de Paula, nous visitons la villa "la Finca Vigia", habitée par Ernest Hemingway entre 1939 et 1960, avec ses troisième et quatrième épouses, ses 57 chats et ses 4 chiens.  Il avait pu acheter la maison grâce au succès de "Pour qui sonne le glas". 

Déjeuner en cours de route.  Continuation vers La Havane et visite du musée "Sede del arte cubano", la section cubaine du Museo Nacional de Bellas Artes, qui abrite une collection d'artistes nationaux, de l'époque coloniale à nos jours. Très intéressantes sont les sections consacrées à l'art cubain et à l'art moderne à partir des années 1970 avec, entre autres, Raul Martinez et le célèbre Wilfredo Lam.  Un peu plus loin, nous visitons le "Castillo de la Real Fuerza", une forteresse en forme d'étoile qui devait protéger l'entrée du port dans le centre historique.   Dîner dans un restaurant local et logement à l'hôtel Sevilla.  

Jour 13, lundi 13 février : LA HAVANE – Vedado - MADRID

Après le petit-déjeuner nous libérons notre chambre et les valises sont déposées dans une consigne de l'hôtel.   Nous visiterons ensuite une usine qui produit l'une des exportations les plus célèbres de Cuba : la fameuse fabrique de cigares "Partagas" située derrière le Capitole.  Nous nous rendrons ensuite au Museo de Artes Decorativas dans le quartier de Vedado.  Situé dans le palais municipal de María Luisa Gómez-Mena veuve de Cagiga, comtesse de Revilla de Camargo, il abrite plus de 33 000 œuvres de grande valeur artistique et historique des règnes de Louis XV, Louis XVI et Napoléon III, ainsi que des pièces orientales du XVIe au XXe siècle.  Après cette visite très intéressante, déjeuner dans un restaurant voisin.  Puis retour à notre hôtel dans la vieille ville de La Havane, où nous aurons du temps libre pour nous imprégner une dernière fois de l'atmosphère de Habana Vieja.  Dans la soirée, transfert à l'aéroport pour le vol Air Europe à destination de Madrid.

 

Jour 14, mardi 14 février : MADRID – BRUXELLES

Arrivée à Bruxelles en fin d’après-midi.

 

Prix par personne en double :

Minimum 10 personnes au départ : 4750 €

Minimum 12 personnes au départ : 4540 €

Minimum 14 personnes au départ : 4385 €

Supplément single : 355 €

Le prix comprend :  

- Les vols réguliers Air Europa Bruxelles – Madrid – La Havane et retour en classe économique

- Taxes d'aéroport, de carburant et de sécurité en vigueur à Bruxelles, Madrid et La Havane en août 2022

- 12 nuits en chambre et petit-déjeuner dans les hôtels mentionnés ou similaires

- Chambres avec bain ou douche et toilette

- 12 dîners et déjeuners dans les restaurants mentionnés locaux ou similaires

- Tous les transports mentionnés sur place en autocar AC  

- Toutes les visites mentionnées (sur base des prix connus à la publication du programme)

- Guide local parlant français : du jour 1 au jour 13  

- Accompagnateur de Bruxelles à Bruxelles

- La couverture d’un fonds de garantie voyage

- La T.V.A. actuellement d’application

 

Le prix ne comprend pas :

- Les boissons et les dépenses personnelles

- Les assurances

- Les pourboires

- Les excursions et/ou entrées optionnelles

- Tous les services non-mentionnés

 

A conseiller :
- Une assurance annulation et assistance pour vos voyages organisés.

 

Prix basés sur les taxes et tarifs aériens d’Air Europa en classe économique et services terrestres dans le pays de destination, à l’exception d’éventuelles taxes touristiques locales, connus en août 2022, pour avril 2023 et pour un voyage en groupe avec un minimum de 10 personnes au départ et maximum 15 personnes et 1 US$ = 1 EUR.
- Ce voyage ne convient pas aux personnes à mobilité réduite.
- Un acompte de 30 % du prix du voyage forfait sera facturé à la confirmation du voyage, la facture de solde sera envoyée en général au plus tard 30 jours avant la date de départ.
- Le voyageur peut résilier à tout moment le contrat avant le début du voyage à forfait moyennant le paiement de frais de résiliation comme indiqué dans les conditions de vente générales et particulières d’ABtours.
- L’ordre des visites peut être modifié.  Cependant, vous verrez toujours ce qui est prévu au programme.
- Pour les autres conditions de voyage, voir les conditions de vente générales et particulières d’ABtours.

 

Formalités :
Passeport international valable encore 6 mois après la date du retour.  Une carte touristique à obtenir auprès de l’Ambassade cubaine de Bruxelles (+/- 25 €)

 
Santé (excepté mesures Covid) :
Aucune vaccination requise

 

Mesures Corona :

Nous vous tenons au courant des éventuelles mesures Corona dans les derniers renseignements que vous recevrez quelques semaines avant le départ.

 

POUR DES RAISONS OPERATIONNELLES LIEES A LA SITUATION ACTUELLE, LE PROGRAMME PEUT SUBIR DES CHANGEMENTS DE DERNIERE MINUTE SUR PLACE.  DANS CE CAS, NOUS COMPTONS SUR VOTRE COMPREHENSION.

Prix et conditions

Prix par personne : 3590 EUR
Supplément single (dans les hôtels) : 240 EUR
Accompagné de Luc Deckers de Bruxelles ou Kombolcha (jour 3) à Bruxelles

INCLUS DANS LE PRIX
- les vols réguliers Ethiopian Airlines Bruxelles - Addis-Abeba - Dessie/Kombolcha /// Mekele - Addis-Abeba - Bruxelles
- les taxes d'aéroport et suppléments carburant à Bruxelles et sur place : 242 EUR
- le séjour dans les hôtels, campements et campings mentionnés ou similaires
- la pension complète du déjeuner du jour 2 au déjeuner du jour 12
- tous les transferts et transport jusqu'à Mekele en minibus et au Danakil en véhicule 4x4 Toyota Land cruiser (3 clients par véhicule)
- toutes les visites et entrées mentionnées au programme
- les services d'un guide local expérimenté anglophone en Ethiopie
- les services des rangers, guides et gardiens dans le Danakil
- les pourboires pour les chauffeurs, guides et l'équipe dans le Danakil, …

A PREVOIR
- les boissons et dépenses personnelles
- les frais de visa et de traitement : 65 EUR


A CONSEILLER
Une assurance annulation : contactez-nous
Une assurance voyage, assistance, maladie, accident, rapatriement illimité, assistance : contactez-nous

Prix basés sur les taxes et tarifs aériens et les services terrestres connus en avril 2017 pour février 2018 et pour un minimum de 6 personnes

FORMALITES
Votre passeport doit être valable pour la durée du séjour dans le pays.
Visa requis pour l'Ethiopie
www.diplomatie.belgium.be

PASSEPORT
L'obtention d'un nouveau passeport international prend 4 semaines. Faites votre demande à temps.

SANTE
Aucune vaccination n'est obligatoire pour l'Ethiopie.
Informez-vous également auprès de :
- l'Institut de Médecine Tropicale, Anvers (Travel Phone : 0900/101.10) ou www.itg.be
- www.diplomatie.belgium.be

IMPORTANT
Une partie de ce voyage parcourt des régions non développées. Le réseau routier est quasi inexistant
dans la région du Danakil. Dans cette région, nous emprunterons la plupart du temps des pistes difficiles.
Quant à l'hébergement, nous avons prévu des hôtels et des logements d'un rapport qualité-prix très correct. Comme le développement touristique y est encore assez récent, l'entretien de certains hôtels n'est pas toujours optimal.
Au Danakil, nous logeons dans des campings en plein air ou dans des habitations afars, où des petits matelas ou lits afars sont prévus. Les facilités sanitaires y sont communes et rudimentaires. Pendant quelques jours, il n'y aura pas de possibilité de prendre une vraie douche et vous aurez très peu d'eau pour vous rafraîchir le matin.
Les repas dans les hôtels et restaurants, et les repas pique-niques sont en général de bonne qualité.
Les visites des églises rupestres au Tigrai et l'ascension du volcan Erta Ale, nécessitent une bonne condition physique. Au Danakil, les températures peuvent monter jusqu'à 40 °C, même en cette bonne saison.

Ce voyage en Ethiopie est un périple hors du commun qui enchantera particulièrement les voyageurs confirmés et bien préparés qui veulent visiter des endroits dont beaucoup en rêvent mais ne vont jamais faire à cause de la complexité du voyage. Chaque participant doit être conscient qu'une grande flexibilité de sa part est impérative. Il doit s'accommoder également au style spécial de cette expédition. Africa Calling Safaris ltd et ses partenaires sur place font tout pour que ce voyage se déroule dans les meilleures et plus sûres conditions possibles. Des cas de force majeur peuvent cependant toujours se produire.
En cas d'évènements inattendus, un changement de programme peut donc s'imposer. Vos accompagnateurs et l'équipe locale prendront, si nécessaire, cette décision. Votre inscription à ce voyage signifie votre accord sur ce qui précède.

Limitez votre bagage à 15 kg par personne !

Renseignements pour les photographes :
- Au Tigrai, dans le Gheralta, on peut prendre des photos (parfois sans flash à l'intérieur des églises), mais filmer est souvent interdit ou autorisé moyennant paiement.
- Dans la région du Danakil, nous visitons des régions et des tribus isolées. Demandez toujours au guide ou à l'accompagnateur si vous pouvez photographier les personnes que vous allez rencontrer. Certaines tribus n'apprécient pas trop d'être photographiées, d'autres exigent une rétribution pour chaque prise de photo.
Ces paiements ne sont pas inclus dans le prix du voyage. Le budget à prévoir : minimum 3 birrs par personne photographiée.

Renseignements et inscriptions : luc@africacalling.co.ke

Conditions de vente générales et particulières : voir terms & conditions Africa Calling, à recevoir sur simple demande