LE PAYS BASQUE
AU-DELÀ DES FRONTIERES

Le Pays basque espagnol et français et la Navarre

Circuit accompagné en petit groupe, max. 15 personnes

8 jours du 20 au 27 mai 2023 

restent 4 places

Un peuple fier dans un pays verdoyant, bordant le golfe de Gascogne et des deux côtés de la chaîne des Pyrénées

Sur la côte, des villages de pêcheurs et dans l’intérieur vallonné, des villes historiques, forêts, vignobles et villages basques

Le moderne et l’ancien y cohabitent : des églises préromanes à l’architecture moderne et osée

Des noms qui résonnent : Bilbao, la ressuscitée ; Saint-Sébastien, l’élégante ;  Pampelune, capitale des Pyrénées ; Biarritz, l’impériale et les pittoresques villes de Saint-Jean-de-Luz, Ainhoa et Fontarabie, ...

La gastronomie basque : pintxos, produits de la mer, jambon, txacoli, cidre, vins de la Rioja, ...

Logement dans des hôtels 4*

1er jour, samedi 20 mai, BRUXELLES – BILBAO

 

Dans la matinée, rendez-vous à l’aéroport de Zaventem et départ par vol de ligne régulière Brussels Airlines à destination de BILBAO.  Arrivée en début d’après-midi et transfert immédiat vers le centre de Bilbao pour la visite du centre médiéval de la ville.  Ce “casco antiguo” a déjà été transformé en zone piétonnière en 1979 et est devenu depuis lors un grand pôle d’attraction pour les habitants de la ville et les visiteurs du monde entier.  Puis visite  guidée du célèbre musée Guggenheim construit en 1997.  Son architecture moderne à elle seule vaut déjà le détour.  Dîner et logement à l’hôtel Silken Indautxu 4*.  www.hoteles-silken.com/en/hotel-indautxu-bilbao/

2e jour, dimanche 21 mai : BILBAO – Guernica – Loyola – Arantzazu – Oñati – VITORIA GASTEIZ (230 km)

 

Après le petit déjeuner, nous prenons une route pittoresque pour rejoindre GUERNICA, le siège de l’Assemblée Générale Provinciale. Devant l’Assemblée se trouve le chêne sous lequel, jusqu’au 19e siècle, les souverains juraient de respecter les libertés des Basques.  Mais la ville est surtout connue pour le terrible bombardement de la Luftwaffe allemande qu’elle a subi en 1937 afin de briser la résistance des républicains basques.  Sur la place se trouve une réplique en faïence de l’œuvre monumentale de Pablo Picasso.  Déjeuner libre.  Puis nous poursuivons vers l’intérieur verdoyant du pays et faisons une première halte à

LOYOLA, lieu de naissance d’Ignace, le fondateur de l’ordre des Jésuites.  A la fin du 17e siècle, l’ordre y édifia une basilique, coiffée d’une coupole de 65 m de hauteur, à côté de sa maison natale.  Puis, ARANTZAZU : depuis des siècles, c’est le principal lieu de pèlerinage de la région. La basilique moderniste datant des années ’50 du siècle dernier abrite la statue miraculeuse de la Vierge d’Arantzazu, patronne du pays basque. 

Continuation vers OÑATI.  Cette ville pittoresque, aujourd’hui quelque peu endormie, hébergeait jusqu’en 1901 l’unique université basque, construite au 16e siècle dans un superbe style Renaissance.  Les maisons de maîtres, les églises et palais ainsi que l’hôtel de ville de style baroque témoignent de ce passé prestigieux.  Nous terminons la journée à VITORIA GASTEIZ, capitale de la région autonome basque, au cœur du plateau d’Alava.  Dîner et logement à l’hôtel Silken Ciudad de Vitoria 4*.   www.hoteles-silken.com/es/hotel-ciudad-vitoria/

3e jour, lundi 22 mai : VITORIA GASTEIZ – Valle Salado de Añana (70 km)

 

Après le petit déjeuner, visite guidée de Vitoria Gasteiz.  Fondée en 1182 par Sanchez le Sage, les bâtiments historiques du centre témoignent de 8 siècles d’un passé glorieux. Visite de la cathédrale Sainte-Marie, dans la ville haute.  Dans les environs immédiats, on trouve d’autres églises, des maisons de maîtres, demeures de nobles aux façades ornées de leurs blasons. Nous rejoignons aisément cette “amande” moyenâgeuse grâce à l’escalateur et passons ensuite par les “arquillos” ou arcades qui relient la ville haute à la ville basse, qui est le cœur actuel de Vitoria Gasteiz avec la Plaza de la Virgen Blanca, Plaza España avec la  Casa Consistorial, le parlement basque et le parc La Florida. 

Déjeuner libre sur place. 

L’après-midi, nous nous rendons à la VALLEE DU SEL D’AÑANA, située dans la province basque d’Alava. C’est l’un des plus spectaculaires paysages culturels et des mieux conservés d’Europe. Sa valeur ne repose pas uniquement sur son architecture particulière, son histoire de plus de 6000 ans, ses caractéristiques géologiques, sa biodiversité mais aussi et surtout sur  la parfaite harmonie de cet ensemble dans un contexte privilégié.  Un paysage exceptionnel : des plateformes sur lesquelles se déverse la saumure -eau salée- pour obtenir du sel par évaporation (sous l’action du soleil et du vent) alimentées par un réseau unique de canaux de bois qui acheminent l’eau provenant des endroits les plus reculés de la vallée.

Retour à Vitoria Gasteiz.  Dîner et logement à l’hôtel Silken Ciudad de Vitoria 4*.  

4e jour, mardi 23 mai : VITORIA GASTEIZ – Rioja – San Millan de la Cogolla – Laguardia (150 km) 

 

Nous quittons la capitale des cartes à jouer et partons avec notre guide local pour une excursion d’une journée dans la région viticole de la Rioja.  Un peu en dehors de la ville se trouve le sanctuaire de Notre Dame d’ESTIBALIZ, depuis le 10e siècle le principal endroit de pèlerinage des Alavais.  Arrêt au Balcon de la Rioja qui nous offre une vue spectaculaire sur la vallée de l’Ebre avant de poursuivre vers LAGUARDIA, la plus belle petite ville de la Rioja Alavesa.  Promenade dans son centre historique avec ses murailles médiévales parfaitement conservées. Deux grandes tours dominent les environs : celle de Saint-Jean-Baptiste et celle de l’abbatiale datant du 12e siècle.  Cette dernière était reliée à l’église de Santa Maria de Los Reyes dont le grand portail gothique possède encore sa polychromie du 17e siècle. Laguardia étant également le centre de la production viticole de la Rioja, une dégustation de ce vin réputé dans une des nombreuses bodegas s’impose. Déjeuner libre.  Après cette intéressante visite, nous nous rendons à SAN MILLAN DE LA COGOLLA où nous visitons deux monastères qui ont été déclarés patrimoine mondial de l’Humanité : Suso, de style mozarabe du 10e siècle et Yuso, plus récent de style Renaissance et baroque classique.  C’est dans ces deux monastères qu’ont été écrits les premiers textes en castillan (espagnol) et en langue basque (euskara).  Et le trésor contient quelques œuvres d’art roman exceptionnelles.  Au retour, un arrêt photo est prévu à la Bodega du Marques de Riscal.

Retour à Vitoria Gasteig pour le dîner et le logement à l’hôtel Silken Ciudad de Vitoria 4*.  

 

5e jour, mercredi 24 mai : VITORIA GASTEIZ – Pampelune – Hondarribia/Fontarabie – SAINT SEBASTIEN (220 km)

 

Après le petit déjeuner, nous continuons vers les Pyrénées et la ville de PAMPELUNE.

Matinée consacrée à la visite guidée de la capitale des Pyrénées espagnoles et de l’ancien royaume de Navarre.  C’est Pompée le Grand qui est considéré comme le fondateur de la ville de Pampelune.  En 75 avant J.-C., il monte un campement militaire (Pomaelo) à l’endroit où la tribu des Vascones s’était déjà installée (Iruña).  Ensuite, vinrent les Wisigoths, les Arabes et les Francs et le royaume de Navarre s’allia de plus en plus à la couronne française.  Pampelune resta espagnole et se transforma en ville fortifiée.  Les fortifications et murailles actuelles datent principalement du 17e siècle et ce n’est qu’à la fin du 19e siècle que la ville s’est agrandie en dehors de ses murs.  Chaque année, au mois de juillet, on y célèbre dans la vieille ville les fêtes de la Saint-Firmin avec la corrida et la course de taureaux, mondialement connues.  Lors de notre promenade guidée, nous verrons entre autres la cathédrale Sainte-Marie avec son très beau cloître, l’église Saint-Saturnin d’origine romane mais avec des parties de style gothique, l’église/forteresse Saint-Nicolas, l’ancien palais royal et épiscopal et la maison communale de style baroque.  Déjeuner libre.

L’après-midi, nous nous dirigeons vers la côte.  Nous nous arrêtons à la petite mais si jolie ville frontalière de FONTARABIE où nous déambulons dans le vieux centre ou Alde Zaharra qui présente, ensemble avec les fortifications intactes, des édifices d’une grande valeur historique et artistique : le palais de Charles Quint, la citadelle, la place d’Armes, l’église de l’Assomption n’en sont que quelques exemples. 

Continuation vers SAINT-SEBASTIEN/DONOSTIA.  Perle de la Cantabrie et capitale des tapas basques (pintxos), Saint-Sébastien est une ville élégante située dans une de plus belles baies du monde : la baie de la Concha.  En 2016, la ville était une des Capitales culturelles de l’Europe.

Dîner et logement à l’hôtel Barcelo Costa Vasca 4*.  www.barcelo.com/en-ww/barcelo-costa-vasca/

6e jour, jeudi 25 mai : SAINT SEBASTIEN - Biarritz - Ainhoha - Saint-Jean-de-Luz (140 km) 

 

La journée est consacrée à la découverte d’une partie du Pays basque français. Nous quittons Saint-Sébastien pour rejoindre BIARRITZ, station balnéaire mondaine et lieu de villégiature favori de l’impératrice Eugénie de Montijo au milieu du 19e siècle. Nous y verrons les belles villas et beaux hôtels construits en bord de mer, tous parés de parcs et de grands jardins.  Balade dans cette agréable station. 

Dans l’intérieur du pays, nous découvrons AINOHA, faisant partie des plus beaux villages de France.  Avant d’y arriver, nous avons un peu de temps pour faire quelques photos à Espelette, connu pour ses piments. 

Le village d’Ainoha a été pensé comme lieu d’accueil, d’hébergement et de ravitaillement pour le pèlerin sur le chemin de Compostelle. La rue principale est une large avenue bordée d’admirables maisons à colombages de style labourdin dont les façades s’agrémentent de belles pierres de taille apparentes.  L’église paroissiale de Notre-Dame de l’Assomption présente un bel intérieur typiquement basque et le cimetière paysager situé autour de l’église offre un très bel exemple de l’art funéraire basque : les stèles discoïdales et les stèles tabulaires. Les stèles discoïdales ou hilarri en basque (hil = mort  et harri = pierre) comportent peu de dates mais sont ornées de symboles et de motifs géométriques riches en représentations.

Puis vers le pittoresque village de ST-JEAN-DE-LUZ, point de départ des baleiniers vers Terre-Neuve dès le 15e siècle.  Plus tard, le village devint le refuge de redoutables corsaires qui, pour le compte du roi de France, attaquaient les flottes commerciales espagnoles et anglaises. En 1660, dans l’église Saint-Jean-Baptiste, eut lieu le mariage de Louis XIV avec l’infante d’Espagne. Une petite promenade nous permet de découvrir les plus beaux coins et recoins du lieu.  Déjeuner libre à St-Jean-de-Luz.

Retour à Saint-Sébastien et reste de l’après-midi libre pour profiter de l’ambiance agréable de la station balnéaire. Dîner et logement à l’hôtel Barcelo Costa Vasca 4*.   

 

7e jour, vendredi 26 mai : SAINT SEBASTIEN – Zumaia – Getaria (70 km)

 

Après le petit-déjeuner, nous nous rendons à ZUMAIA, où l'on voit les formations rocheuses "flysh" le long de la côte : 13 kilomètres de falaises impressionnantes qui racontent plus de 60 millions d'années de l'histoire géologique de notre terre. Ces formations rocheuses spectaculaires disparaissent verticalement dans la mer, ce qui en fait un endroit très spécial.  

Puis arrêt au village de pêcheurs de GETARIA.  C’était également un point de départ des baleiniers vers le nord de l’Atlantique.  Et c’est Sebastian Elcano, explorateur et natif du village, qui en 1552 ramena en Espagne, le dernier bateau de l’expédition de Magellan.  Empruntant les ruelles, nous atteignons l’église St-Sauveur datant du 15e siècle dont l’architecture est plus qu’intéressante.   Du vieux centre, une petite promenade nous sépare du musée consacré à l’autre fils célèbre de la ville : le couturier Cristobal Balenciaga.  Visite guidée du musée qu’abrite une annexe moderne de la résidence des marquis de Casa Torres, mécènes du jeune Balenciaga. Déjeuner libre à Getaria.

Retour à SAINT-SEBASTIEN.  C’est au pied du mont Urgull que la ville s’est développée à côté du port.  Dans son histoire presque millénaire, elle a été détruite à plusieurs reprises soit par de troupes ennemies soit par le feu et, après le grand incendie de 1813, la ville a dû être reconstruite presque entièrement ce qui explique le caractère élégant et uniforme du centre-ville.  Avec notre accompagnateur, nous nous promenons devant le palais Miramar, construit en 1885 par la reine Marie-Christine.  Continuation par la promenade qui longe la baie vers Monte Urgull avec entre autres l’église Notre-Dame avec un beau portail, le musée San Telmo, l’hôtel de ville, le théâtre et d’autres bâtiments de la Belle Époque. 

Sur l’autre rive du fleuve Urumea, nous voyons le Kursaal moderne et le Centre de Congrès où se tient chaque année au mois de septembre le Festival international du Film.  Autour de la Place de la Constitution et de la Cathédrale, les amateurs ont la possibilité de déguster les « pintxos » typiques de la région. Retour à l’hôtel non organisé.  Dîner d’adieu et logement à l’hôtel Barcelo Costa Vasca 4*.

8e jour, samedi 27 mai : SAINT SEBASTIEN – BILBAO (100 km) - BRUXELLES

 

Petit déjeuner.  Départ en autocar vers BILBAO dont le nouvel aéroport est l’œuvre de l’architecte Santiago Calatrava.  Après midi, départ en vol de ligne Brussels Airlines à Bruxelles.  Fin d’un beau voyage !

 

Prix par personne en double :

Minimum 10 personnes au départ : 2485 €

Minimum 13 personnes au départ : 2425 €

Minimum 15 personnes au départ : 1995 €

Supplément Single : 485 €

 

COMPRIS DANS LE PRIX

- les vols de ligne régulière Brussels Airlines  Bruxelles-Bilbao-Bruxelles en classe économique (+/- 2 heures)

- les taxes d’aéroport et suppléments carburant connus en octobre 2022

- le transport sur place en autocar de luxe 

- 7 nuitées d’hébergement en chambre et petit déjeuner dans les hôtels 4* (normes locales) mentionnés au programme ou similaires

- toutes les chambres avec bain ou douche et WC

- 7 dîners à l’hôtel (1/4 l vin et eau inclus pp) 

- toutes les entrées et visites mentionnées au programme

- les services de guides locaux parlant français

- un guide de Bruxelles à Bruxelles

- la prime d’un Fonds de Garantie

- la TVA actuellement d’application

 

FRAIS A PRÉVOIR

- les boissons et toute dépense à caractère personnel

- les pourboires  

- excursions et entrées facultatives

- les services non-mentionnés

- les éventuelles augmentations des services terrestres

 

A CONSEILLER

- Nous vous conseillons de souscrire une assurance voyage annulation et assistance pour vos voyages à forfait.

 

Prix basés sur les taxes et tarifs aériens et services terrestres dans le pays de destination, à l’exception d’éventuelles taxes touristiques locales, connus en octobre 2022 pour mai 2023  pour un voyage en groupe de minimum 10 personnes

L’éventuelle annulation du contrat par manque du nombre minimum nécessaire de participants se fera au plus tard 20 jours avant la date de départ.

- Ce voyage ne convient pas aux personnes à mobilité réduite.

- Un acompte de 30 % du prix du voyage forfaitaire sera facturé à la confirmation du voyage, la facture de solde sera envoyée en général au plus tard 30 jours avant la date de départ.

- Le voyageur peut résilier à tout moment le contrat avant le début du voyage à forfait moyennant le paiement de frais de résiliation comme indiqué dans les conditions  générales et particulières d’ABtours (à obtenir sur simple demande).

- Pour les autres conditions, voir les conditions d’ABtours (à obtenir sur simple demande).

- L’ordre des visites peut être quelque peu modifié. Cependant vous verrez toujours ce qui est prévu au programme.

 

Formalités :
- Une carte d’identité belge valable encore minimum 6 mois après le retour


Santé :
Aucune vaccination requise (en dehors de la Covid)

 

Mesures Corona :

Nous vous tenons au courant des éventuelles mesures Corona dans les derniers renseignements que vous recevrez quelques semaines avant le départ.

 

POUR DES RAISONS OPERATIONNELLES, LE PROGRAMME PEUT SUBIR DES CHANGEMENTS DE DERNIERE MINUTE SUR PLACE.  DANS CE CAS, NOUS COMPTONS SUR VOTRE COMPREHENSION.