L' ASCENSION du MONT KENYA et SAFARI dans la RESERVE NATIONALE DE SAMBURU
12 jours du 28 août au 8 septembre 2023 
en petit groupe (max. 10 personnes)
VOYAGE NATURE et RANDONNEE sur l'EQUATEUR et dans la MEILLEURE SAISON 

Bien sûr, tout le monde veut escalader le Kilimandjaro.  Après tout, c'est la plus haute montagne du continent africain. 

Cependant, si vous recherchez un trek plus intéressant et d'une hauteur respectable, le Mont Kenya est un choix parfait.  Le parc national du Mont Kenya offre aux amoureux de la nature et aux randonneurs en montagne plusieurs possibilités d'escalader l'un des trois sommets du massif.  Le plus haut sommet est le pic Batian (5199 m), mais il ne peut être atteint, avec le pic Nelion (5188 m), que par des alpinistes expérimentés. 

Lenana Point, cependant, avec ses 4985 m d'altitude, est tout à fait atteignable à pied, à condition d'être un randonneur/randonneur assez expérimenté.  Plusieurs itinéraires sont possibles pour atteindre le sommet.  Nous avons opté pour la route Sirimon à l’aller avec une nuit supplémentaire au camp Austria Hut.  C'est l'une des plus belles routes et aussi l'une des plus confortables.  Grâce à cette nuit supplémentaire, nous nous assurons que chaque participant est aussi bien préparé que possible pour atteindre le sommet (acclimatation).  Nous ferons la descente par la route Chogoria, considérée comme la plus spectaculaire car elle passe par des lacs de haute montagne et des vallées impressionnantes. Pendant la montée et la descente, nous traversons le parc national et voyons une grande variété de faune et de flore.  Car, avec ses pics accidentés recouverts de glaciers et ses pentes intermédiaires boisées, le mont Kenya forme l'un des paysages les plus variés d'Afrique de l'Est. Il y a six niveaux de végétation, de la steppe au glacier. Les animaux vivant dans le parc sont légion : hyènes, perroquets, babouins, buffles, antilopes, éléphants, léopards...  Pour protéger cet écosystème, le Mont Kenya est inscrit au patrimoine mondial de l'UNESCO depuis 1997.

Après cette ascension impressionante, nous profitons de quelques jours de safari bien mérités dans la réserve nationale de Samburu, qui est l'une des réserves animalières les plus agréables du pays.

1ier jour, le 28 août : BRUXELLES – ADDIS ABEBA – NAIROBI

Rendez-vous dans l’aéroport de Zaventem tard dans l’après-midi.  Départ avec la compagnie  Ethiopian Airlines vers Nairobi, via Addis Abeba.  

 

2e jour, le 29 août : NAIROBI

Arrivée dans la matinée au Jomo Kenyatta Airport.  Transfert à l’hôtel où nous avons un peu de temps pour nous reposer et pour se préparer pour la randonnée des prochains jours.  Dîner et logement à l’Hôtel Four Points by Sheraton JKIA 4*. 

www.marriott.com/en-us/hotels/nbofa-four-points-by-sheraton-nairobi-airport/overview/

3e jour, le 30 août : NAIROBI – Parc National du MONT KENYA (200 km) : Sirimon Gate – Old Moses Camp (monter 900 m, 14 km de marche, +/- 7 heures)

Après le petit-déjeuner, nous nous rendons à notre destination en passant par Nanyuki.  Nous y rencontons notre guide de montagne et nous continuons jusqu'au Sirimon Gate (entrée) située à 2600m d'altitude, où le déjeuner est servi.  Nous commençons ensuite notre randonnée en montagne et traversons une forêt tropicale dense pendant environ quatre heures jusqu'au camp Old Moses à 3400m, où nous arrivons en fin d'après-midi. En chemin, nous observons de nombreuses espèces d'oiseaux que l'on ne trouve qu'en altitude.  Depuis le camp Old Moses, qui se trouve juste au-dessus de la limite des arbres, nous apercevons pour la première fois les sommets du mont Kenya à une distance relativement proche. Nous passons la nuit dans une cabane de montagne rudimentaire. Les températures nocturnes peuvent déjà descendre sous zéro.

4e jour, le 31 août : Parc National du MONT KENYA : Old Moses Camp – Shipton’s Camp (monter 900 m, 14 km de marche, +/- 7 heures)

 

Le réveil sonne vers 06h30, après quoi nous prenons le petit-déjeuner.  Après, nous faisons une randonnée jusqu'au camp de Shipton, à 4236 mètres d'altitude.  Nous commençons par le sentier Sirimon avec le nord de la vallée de Likii, une belle petite vallée située sous les sommets Teleki et Sendeyo (+/- 3990 m).  Après l'avoir traversée, nous arrivons dans la vallée de Mackinders, l'une des plus larges du massif.   Nous sommes ici au-dessus de la limite des arbres et nous voyons pour la première fois la lobélie géante, une plante herbacée que l'on ne trouve qu'en haute altitude.  Notre chemin traverse plusieurs fois plusieurs ruisseaux, que nous devons bien sûr traverser à pied.  Soyez donc prudent car il vaut mieux ne pas se mouiller les pieds.  Déjeuner pique-nique en cours de route.  Dans l'après-midi, nous arrivons au camp de Shipton.

À l'arrivée, une tasse de café ou de thé chaud nous attend, car notre équipage avance toujours pour s'assurer que les services sont toujours fournis à temps. Après les rafraîchissements, nous pouvons faire une courte marche pour nous acclimater, puis descendre au camp lui-même.  

Ici, nous avons une vue magnifique sur les sommets du massif du Mont Kenya.  Près du camp vivent également des colonies de hyrax des rochers, une espèce locale de marmottes qui sont, bizarrement mais vrai, apparentées aux éléphants. 

Dîner et nuit dans un hébergement très sommaire.  La température nocturne descend en dessous de zéro.

 

5e jour, le 1 septembre : Parc National du MONT KENYA : Shipton’s Camp – Austrian Hut ( monter +/- 500 m, 4 km de marche , +/- 4 heures), journée acclimatation

Petit-déjeuner vers 07h30 et poursuite de l’ascension jusqu'à un col d'environ 4610 m. De là, on continue sur un sentier qui monte lentement jusqu'au campement Austrian Hut (4790 m), construit dans les années 1970 avec des fonds autrichiens.  C'est le deuxième camp situé le plus haut dans le massif.  Arrivée avant midi.  Déjeuner sur place.  Dans l'après-midi, temps de repos et d'adaptation à l'altitude avant de commencer le trek vers notre destination finale la nuit suivante.  Pour ceux qui le souhaitent, la veille, nous faisons une randonnée vers le glacier Lewis que nous avons vu de loin depuis un certain temps.  Dîner et nuit au campement (très sommaire).  La température peut descendre bien en dessous de zéro.

 

6e jour, le 2 septembre : Parc National du MONT KENYA : Austrian Hut – Lenana Point ( monter +/- 250 m, 1 km de marche, +/- 1 heure) -  Camp Lake Michaelson (descendre +/- 1500 m, 11 km de marche, +/-4 heures )

Après un réveil matinal, nous partons vers cinq heures du matin pour Lenana Point (4985 m) où nous avons rendez-vous avec le lever du soleil.  Lorsque nous partons, il fait encore nuit et seules nos lampes frontales éclairent le chemin tracé par notre guide.  Avant d'atteindre le sommet, un ciel rose annonce le lever du soleil.  Vers 06h30, nous sommes arrivés à destination et pouvons profiter d'un impressionnant lever de soleil.  Après tout, nous sommes toujours sur le toit de l'Afrique à 4985 m d'altitude.  Les vallées environnantes se déploient peu à peu sous nos yeux et au loin, si le temps est clair, nous pouvons apercevoir le sommet du Kilimandjaro.  Après cette expérience intense, nous entamons notre descente vers le camp de Mintos où nous pourrons déguster un petit-déjeuner bien mérité dans un cadre exceptionnel.  Puis direction vers le lac Michaelson où nous prenons le déjeuner.  Situé à une altitude d'un peu moins de 4 000 m, ce lac offre un cadre emblématique.  Il est possible de se baigner, mais l'eau est glacée.  Dîner et nuit au camp de tentes du lac Michaelson.  La température peut descendre en dessous de zéro.

 

7e jour, le 3 septembre : Parc National du MONT KENYA : Camp Lake Michaelson – Camp Lake Ellis (descendre +/- 750 m, +/- 10 km de marche, +/- 6 heures)  

Après le petit-déjeuner, nous partons tranquillement vers l'idyllique lac Ellis, situé à une altitude de 3460m.  Avec les pics du Mont Kenya en arrière-plan, nous marchons dans un paysage agréable, en partie le long d'une falaise qui surplombe la vallée des Gorges.  Vues magnifiques garanties !

Arrivée au lac Ellis où dîner et nuit dans le camp de tentes.  Là encore, il faut s'attendre à des températures nocturnes froides.

8e jour, 4 septembre : Parc National du MONT KENYA : Camp Lake Ellis – Chogoria Gate  (descendre +/- 550 m, +/- 8 km de marche, +/- 5 heures) – RESERVE NATIONALE SAMBURU (180 km)  

Petit-déjeuner.  Notre dernier jour dans le massif du Mt Kenya.  Notre promenade nous fait d'abord traverser des landes humides avant de passer à un paysage de forêt dense aux caractéristiques de la forêt équatoriale alpine.  Il abrite à la fois divers animaux et un grand nombre d'espèces d'oiseaux.  Arrivée au Chogoria Gate vers midi.  Déjeuner.  Là, notre véhicule de safari nous attend également.  Dans l'après-midi, direction la réserve nationale de Samburu où nous effectuons notre premier safari à l'arrivée.  Le parc n'est pas très grand, mais il présente néanmoins une belle variété et concentration d'animaux et de paysages.

Dîner et nuit au magnifique Ashnil Samburu Lodge 4*, un camp de tentes de luxe situé sur la rivière Ewaso Nyiro. www.ashnilhotels.com/samburu/

 

9e et 10e jours, les 5 et 6 septembre : RESERVE NATIONALE SAMBURU   

Deux journées complètes sont consacrées à l'exploration de ce beau parc.  Chaque jour, nous partons en safari le matin et l'après-midi à la recherche des "Big Five" : éléphant, rhinocéros, lion, buffle et léopard.   Dans l'après-midi, déjeuner picque-nicque ou déjeuner au lodge. On y trouve, entre autres, l'oryx beisa, l'autruche de Somalie et le zèbre gris, des espèces que l'on ne trouve pas dans les autres parcs.  Nous y visitons également un village Samburu.  Les Samburus, cousins des Masaï, sont des pasteurs et vivent de leurs troupeaux.  Ils peuplaient autrefois de grandes parties du pays et étaient des guerriers redoutés.  Aujourd'hui, ils sont principalement repoussés dans et autour des parcs nationaux et doivent progressivement commencer à abandonner leur existence nomade.  Ils sont surtout connus pour les magnifiques vêtements multicolores et les coiffures des jeunes guerriers.  Dîner et logement au lodge.

 

11e jour, le 7 septembre : RESERVE NATIONALE SAMBURU – NAIROBI (330 km) – ADDIS ABEBA  

Petit-déjeuner tardif.  Puis nous prenons la route vers Nairobi.  Déjeuner en cours de route.  Nous traversons une nouvelle fois l'équateur avant d'atteindre Nairobi.  Arrivée à l'aéroport où nous prenons le vol Ethiopian Airlines pour Addis Abeba en début de soirée.   

 

12e jour, le 8 septembre : ADDIS ABEBA – BRUXELLES

Un peu après minuit, vol d’Addis Abeba à Bruxelles où nous arrivons dans la matinée.  Fin d’un beau voyage !

 

Prix par personne :

4 personnes à la date du départ : 4985 €

5 personnes à la date du départ : 4710 €

6-7-8 personnes à la date du départ : 4530 €

9 personnes à la date du départ : 4225 €

10 personnes à la date du départ : 4165 €

Supplément single (Nairobi et Samburu) 425 €

 

LE PRIX COMPREND
- les vols réguliers d'Ethiopian Airlines Bruxelles - Addis - Nairobi - Addis - Bruxelles en classe T/Q

- les taxes d'aéroport et les surcharges de carburant à Bruxelles et à Nairobi en octobre 2022

- hébergement dans les hôtels et lodges mentionnés ou similaires à Nairobi et à Samburu, où les chambres sont équipées d'un bain ou douche et de toilettes, et en montagne dans les huttes et les camps de tentes mentionnés

- pension complète du dîner du jour 2 au déjeuner du jour 11

- tous les transferts et transports mentionnés

- safari effectué en véhicule 4x4 avec toit ouvrant et sièges à fenêtre garantis

- ascension/trekking comme mentionné dans le programme

- droits d’entrées, frais d’assurance de sauvetage (obligatoire)

- des guides de montagne qualifiés parlant anglais, un cuisinier et des porteurs (un porteur par personne portant jusqu'à 15 kg de bagages)

- ustensiles de cuisine et de repas

- de l’eau, café, thé pendant l’ascension, de l’eau pendant les game drives

- un accompagnateur de Bruxelles à Bruxelles qui s'occupe de la traduction

- la prime pour un fonds de garantie

- T.V.A. d’application  

- taxes locales connues en octobre 2022


FRAIS A PREVOIR
- les boissons et les dépenses personnelles
- les frais de visa  
- les pourboires : 175 EUR (ascension et safari)  

- équipement personnel pour la randonnée (voir tuyaux pratiques)

- éventuelles augmentations pour l’énergie/carburant/…

 

TUYAUX PRATIQUES  

 

Qui est à même de faire cette escalade :
Ainsi qu’indiqué ci-dessus, toute personne qui bénéficie d’une bonne condition physique peut faire cette escalade. Il convient naturellement de vous préparer quelque peu. Faites régulièrement d’assez longues promenades et pratiquez un peu de sport durant les mois qui précèdent le voyage.
Mais tenez compte du fait que l’escalade vous mènera jusqu’à 4985 m, ce qui rend la randonnée plus difficile sur sa fin (air raréfié).
Vous pouvez faire l’escalade à votre propre rythme.  Ne vous faites donc aucun souci si vous ne parvenez pas à tenir le rythme des autres.  Un des guides qualifiés restera toujours à proximité.  Ce n’est que durant la dernière escalade que le groupe doit rester ensemble et alors, c’est le guide qui, tenant compte de chacun, fixera le tempo.  Atteindre le sommet ou pas ne peut être considéré comme élément essentiel du voyage.
Pendant l’escalade elle-même, vous ne devrez pas porter vos bagages vous-même (sauf ce dont vous aurez besoin durant la promenade, comme un petit peu de nourriture, de l’eau et un pull-over ou anorak).  Un porteur s’en chargera pour vous (maximum 15 kilos par porteur, mais essayez d’emporter encore moins, car les porteurs devront porter en plus le matériel de couchage, de cuisine et les couverts).

 

Le mal de l’altitude :
Il est difficile, voire impossible de savoir qui souffrira du mal de l’altitude.  Cela n’a rien à voir avec l’âge, le sexe, la forme,...
Il existe des médicaments (Diamox) permettant d’aider à éviter le mal de l’altitude (demander conseil à votre pharmacien et/ou médecin).
Ce qu’il ne faut surtout pas oublier, c’est :
- absorber beaucoup de liquide (eau, café, thé), environ 3 à 4 litres par jour
- monter ET descendre lentement (même si cela vous semble un peu trop lent)
- pensez à faire une halte de temps en temps
- mangez régulièrement quelque chose

Guides et auxiliaires de montagne :
Ils sont dédommagés par notre représentant local, mais attendent tout de même encore un pourboire.  Ce dernier est déjà compris dans le montant des pourboires.  Si cependant vous désirez donner quelque chose de plus, vous êtes naturellement libres.

 

Vêtements :
Même à l’équateur, il fait un froid vif en altitude.  Prévoyez donc de bons vêtements isolants, de préférence par couches, si bien que vous pouvez en enlever lorsque c’est nécessaire. Anorak, bonnet, gants sont indispensables.
Pour la dernière escalade, de petits sachets réchauffant à mettre dans des gants peuvent être utiles.  Il est possible que les lentilles de contact gèlent. Les porteurs de lentilles feront donc bien d’emporter des lunettes de réserve.

 

Nécessaire de voyage :
Outre les articles de voyage habituels, un certain nombre d’objets doivent être emportés par les promeneurs/randonneurs.  Longtemps avant le départ, vous recevrez de notre part une liste informative de ces objets ainsi que des renseignements sur ce qui peut être loué sur place.

 

A CONSEILLER

- Nous vous conseillons de souscrire une assurance voyage annulation et assistance pour vos voyages à forfait.

 

Prix basés sur les taxes et tarifs aériens et services terrestres dans le pays de destination, à l’exception d’éventuelles taxes touristiques locales, connus en octobre 2022 pour août 2023  pour un voyage en groupe de minimum 4 et maximum 10 personnes.  Le taux de change pour les services terrestres est 1 € = 1US$

L’éventuelle annulation du contrat par manque du nombre minimum nécessaire de participants se fera au plus tard 20 jours avant la date de départ.

- Ce voyage ne convient pas aux personnes à mobilité réduite.

- Un acompte de 30 % du prix du voyage forfaitaire sera facturé à la confirmation du voyage, la facture de solde sera envoyée en général au plus tard 30 jours avant la date de départ.

- Le voyageur peut résilier à tout moment le contrat avant le début du voyage à forfait moyennant le paiement de frais de résiliation comme indiqué dans les conditions  générales et particulières d’ABtours (à obtenir sur simple demande).

- Pour les autres conditions, voir les conditions d’ABtours (à obtenir sur simple demande).

- L’ordre des visites peut être quelque peu modifié. Cependant vous verrez toujours ce qui est prévu au programme.

 

FORMALITES

- Un passeport international encore valable 6 mois après la date du retour.

- Un visa pour le Kenya.  A obtenir via evisa.go.ke. ou à l’ambassade kényane à Bruxelles.  www.kenyabrussels.be.  Dans ce dernier cas, Abtours pourra vous assister si vous le souhaitez.

 

PASSEPORT

L’obtention d’un nouveau passeport prend au moins quatre semaines.  Faites votre demande bien à temps.

 

SANTE :

Pas de vaccins obligatoires

A conseiller : vaccin contre le tétans, la typhoïde, hépatite A et B et la fièvre jaune.

Médicaments anti-paludisme.

 

Mesures Corona :

Nous vous tenons au courant des éventuelles mesures Corona dans les derniers renseignements que vous recevrez quelques semaines avant le départ.

 

POUR DES RAISONS OPERATIONNELLES, LE PROGRAMME PEUT SUBIR DES CHANGEMENTS DE DERNIERE MINUTE SUR PLACE.  DANS CE CAS, NOUS COMPTONS SUR VOTRE COMPREHENSION.

 

REMARQUE

Voyagez avec des sacs de bagages et pas avec des valises à coque dure. Limitez le poids à 15 kg grand maximum

Prix et conditions

Prix par personne : 3590 EUR
Supplément single (dans les hôtels) : 240 EUR
Accompagné de Luc Deckers de Bruxelles ou Kombolcha (jour 3) à Bruxelles

INCLUS DANS LE PRIX
- les vols réguliers Ethiopian Airlines Bruxelles - Addis-Abeba - Dessie/Kombolcha /// Mekele - Addis-Abeba - Bruxelles
- les taxes d'aéroport et suppléments carburant à Bruxelles et sur place : 242 EUR
- le séjour dans les hôtels, campements et campings mentionnés ou similaires
- la pension complète du déjeuner du jour 2 au déjeuner du jour 12
- tous les transferts et transport jusqu'à Mekele en minibus et au Danakil en véhicule 4x4 Toyota Land cruiser (3 clients par véhicule)
- toutes les visites et entrées mentionnées au programme
- les services d'un guide local expérimenté anglophone en Ethiopie
- les services des rangers, guides et gardiens dans le Danakil
- les pourboires pour les chauffeurs, guides et l'équipe dans le Danakil, …

A PREVOIR
- les boissons et dépenses personnelles
- les frais de visa et de traitement : 65 EUR


A CONSEILLER
Une assurance annulation : contactez-nous
Une assurance voyage, assistance, maladie, accident, rapatriement illimité, assistance : contactez-nous

Prix basés sur les taxes et tarifs aériens et les services terrestres connus en avril 2017 pour février 2018 et pour un minimum de 6 personnes

FORMALITES
Votre passeport doit être valable pour la durée du séjour dans le pays.
Visa requis pour l'Ethiopie
www.diplomatie.belgium.be

PASSEPORT
L'obtention d'un nouveau passeport international prend 4 semaines. Faites votre demande à temps.

SANTE
Aucune vaccination n'est obligatoire pour l'Ethiopie.
Informez-vous également auprès de :
- l'Institut de Médecine Tropicale, Anvers (Travel Phone : 0900/101.10) ou www.itg.be
- www.diplomatie.belgium.be

IMPORTANT
Une partie de ce voyage parcourt des régions non développées. Le réseau routier est quasi inexistant
dans la région du Danakil. Dans cette région, nous emprunterons la plupart du temps des pistes difficiles.
Quant à l'hébergement, nous avons prévu des hôtels et des logements d'un rapport qualité-prix très correct. Comme le développement touristique y est encore assez récent, l'entretien de certains hôtels n'est pas toujours optimal.
Au Danakil, nous logeons dans des campings en plein air ou dans des habitations afars, où des petits matelas ou lits afars sont prévus. Les facilités sanitaires y sont communes et rudimentaires. Pendant quelques jours, il n'y aura pas de possibilité de prendre une vraie douche et vous aurez très peu d'eau pour vous rafraîchir le matin.
Les repas dans les hôtels et restaurants, et les repas pique-niques sont en général de bonne qualité.
Les visites des églises rupestres au Tigrai et l'ascension du volcan Erta Ale, nécessitent une bonne condition physique. Au Danakil, les températures peuvent monter jusqu'à 40 °C, même en cette bonne saison.

Ce voyage en Ethiopie est un périple hors du commun qui enchantera particulièrement les voyageurs confirmés et bien préparés qui veulent visiter des endroits dont beaucoup en rêvent mais ne vont jamais faire à cause de la complexité du voyage. Chaque participant doit être conscient qu'une grande flexibilité de sa part est impérative. Il doit s'accommoder également au style spécial de cette expédition. Africa Calling Safaris ltd et ses partenaires sur place font tout pour que ce voyage se déroule dans les meilleures et plus sûres conditions possibles. Des cas de force majeur peuvent cependant toujours se produire.
En cas d'évènements inattendus, un changement de programme peut donc s'imposer. Vos accompagnateurs et l'équipe locale prendront, si nécessaire, cette décision. Votre inscription à ce voyage signifie votre accord sur ce qui précède.

Limitez votre bagage à 15 kg par personne !

Renseignements pour les photographes :
- Au Tigrai, dans le Gheralta, on peut prendre des photos (parfois sans flash à l'intérieur des églises), mais filmer est souvent interdit ou autorisé moyennant paiement.
- Dans la région du Danakil, nous visitons des régions et des tribus isolées. Demandez toujours au guide ou à l'accompagnateur si vous pouvez photographier les personnes que vous allez rencontrer. Certaines tribus n'apprécient pas trop d'être photographiées, d'autres exigent une rétribution pour chaque prise de photo.
Ces paiements ne sont pas inclus dans le prix du voyage. Le budget à prévoir : minimum 3 birrs par personne photographiée.

Renseignements et inscriptions : luc@africacalling.co.ke

Conditions de vente générales et particulières : voir terms & conditions Africa Calling, à recevoir sur simple demande